Lettre ouverte à une Orange

orange.jpg

 

Très cher petit fruit (à moins que tu aies oublié ce que c’est d’être petit…),

 

 

Toi et moi, on se connaît et je te fais confiance depuis plus de 6 ans, maintenant. Après le coup de pression que t’a fait subir Free et les quelques zestes que tu y as perdu, j’ai décidé de t’accorder le bénéfice du doute. J’ai décidé, comme on pourrait le faire avec un ami, de te laisser le temps de te retourner et de reprendre tes esprits. Mais, après avoir rencontré une personne qui m’a raconté de quelle manière elle flirtait avec tes concurrents et de quelle manière elle papillonnait pour avoir toujours plus d’avantages, et surtout, à quel point cela marchait à merveille et bien voilà, je me suis dit « mon Orange me prend pour une bille ».

 

Je t’ai appelé et après quelques dizaines de minutes d’attente, je suis tombée sur un de tes conseillers très sympathique et très compréhensif. De manière toute aussi sympathique, il m’a affirmé qu’il ne pouvait pas me proposer le même forfait qu’à un nouvel arrivant sauf si je résiliais. Bien entendu, pour cela, il fallait régler une somme rondouillette. Et là, Orange, de toi à moi, ma fidélité, tu la récompense comment? 

 

Je dois t’avouer que j’étais dans un très mauvais jour, j’ai donc quelque peu perdu mon sang froid. Je me suis énervée. Et qu’as-tu fais pour m’apaiser, petit agrume chéri? Tu m’as balancé dans les dents une réduction de quinze euros sur ma prochaine facture et une réduction dérisoire en échange d’un réengagement de douze mois. Et là, c’est le drame.

 

Honnêtement, Orange, tu te fous de moi?! 

 

Oui. C’est bien ça. Je pense que tu te payes ma tête. Tu sais depuis bien trop longtemps que mon argent est à ta disposition. Tu penses aussi que tu as une image forte et une légitimité qui poussera les gens à rester à tes cotés. C’est peut-être le cas. Mais sache une chose: à force de te moquer des gens qui depuis le début sont fidèles, à force de les récompenser à coup de remises de quinze euros chaque année, à force d’oublier que c’est un peu aussi grâce à nous que tu es là, tu risques d’y perdre quelque pépins.

 

Alors, petite Orange, tu serais bien mignonne de ne pas laisser pourrir notre relation et celle que tu entretiens avec des milliers d’autres personnes comme moi. Ton succès passe aussi par ton image. Et, par ici, on commence à être pas mal en colère…

 

Alors, vas-y petit fruit, bouge toi, remue toi la pulpe!

 

 

En toute sincérité et avec une once d’irritation,

 

 

Une cliente fidèle, pas une poire.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaires sur “Lettre ouverte à une Orange

  1. Stelda dit :

    J’adore tes analogies!! Ton article est excellent. Je ne suis pas chez Orange mais mon opérateur me prend aussi pour une poire… Y en a marre, on ne compte pas pour des prunes, zut 🙁

    1. all-and-co dit :

      Oh merci Stelda! (Et merci pour cette dernière analogie, à base de prunes, des plus jolies!)
      Je vais essayer de le faire tourner un peu cet article…  

  2. Pipou dit :

    Je vis le même calvaire chez SFR alors que j’y suis cliente depuis 4 ans…Et le pire c’est qu’ils me font payer 2x une option Internet illimité et quand j’en ai résilié une des deux, ils m’ont
    coupé Internet…Du coup, j’ai appelé furibarde et ils m’ont dit que c’était normal, j’avais changé de téléphone et ma 1ère option (qui fait partie de mon forfait de base) ne prend pas en charge
    Internet sur mon nouveau téléphone….!!! Pardon ?!!
    (mdr ça y est, ça me remet en boule XD).
    Bon et jsuis encore engagée pour plus d’1 an donc de toute façon je peux rien faire, ils me tiennent par les couilles snif!
    Donc big up, je compatis!! C’est proprement hallucinant que la fidélité ne soit pas récompensée!!

  3. Aélis dit :

    Moi, c’est tout pareil…sauf que je suis cliente depuis 12 ans. Ça compte quand même 12 années !
    Mais pas pour le petit agrume qui me prend aussi pour une poire.
    Du coup, mon coeur balance de plus en plus et je pense finir chez Free.
    Très bel article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *