Et le teint, chez Kiko, ça donne quoi?

 

 

Bonsoir mes petits litchies!

 

 

Comme ce titre hautement explicite vous l’indique très justement, j’ai testé pour vous autre chose que des vernis, chez Kiko. Vous savez, Kiko, cette boutique toute mauve, à l’étalage de vernis sans pareil! (Oui, même Sephora ne fait pas le poids) J’évite cette boutique comme la peste, pour le bien de mon compte en banque. Mais j’ai quand même pu constater qu’il y avait du beau monde du coté du maquillage… Effectivement, ils ont, par exemple, une gamme assez sympathique pour le teint et j’ai voulu essayer tout particulièrement deux produits de la nouvelle collection.

 

« Mais pourquoi? » Me direz-vous! (Beh oui, parce qu’il y a deux semaines, je vous disais que j’avais trouvé ma routine de teint parfaite… Instable la demoiselle!)

 

Si vous avez déjà « zieuté » les photos, vous aurez peut-être deviné. Il y a peu de temps, je vous parlais, dans une sélection de coups de coeur, de la fameuse poudre prisme de Givenchy. Elle coûte un bras (50 euros, quand même) et, de plus, j’ai oublié l’idée de l’acheter lorsque j’ai remarqué qu’elle était très irisée (genre, « ta face la boule à facette », sympa). Et bien la poudre correctrice compacte de la nouvelle collection Kiko s’en rapproche vraiment (l’effet papillon de lumière en moins!).

 

 

DSC02660

 

 

Certes, le packaging est un peu moins classe (okay, beaucoup moins classe) mais je le trouve très joli tout de même. Des couleurs pastelles, une poudre compacte dont les couleurs sont séparées. Avec un petit pinceau, on sélectionne les couleurs pour corriger, estomper. Avec un gros pinceau, on prélève le tout pour matifier et unifier. Elle est parfaite pour les peaux claires (ce qui n’est vraiment pas évident, dans mon cas…).

 

Pour moins de dix euros, on n’hésite plus et on opte pour cette alternative, non? En plus, le boîtier est vendu dans un joli étui en tissu tout doux histoire qu’il ne s’abîme pas dans votre sac à main.

 

 

DSC02653

 

 

Autre produit à m’avoir intrigué, la base de teint Kiko, elle aussi à moins de dix euros. Je viens de terminer la Laura Mercier et ça m’ennuyait quelque peu de débourser trente euros dans une base… (même si, c’est la meilleure!)

 

C‘était donc l’occasion de la tester pour vous. J’ai choisi la version légèrement teintée pour un effet bonne mine mais vous la trouverez aussi plus couvrante ou correctrice, anti-rougeurs. A chaque peau sa base de teint chez Kiko!

 

 

DSC02674.JPG

 

 

Elle ne vous rappelle rien? 

 

J‘y ai vu un dupe de la crème abricot d’Agnès B que ce soit au niveau de la texture que du résultat. Elle est certes moins orangée que l’originale mais c’est vraiment flagrant.

 

Elle est très sympa. Cependant, je ne la qualifierai pas de base de teint mais d’enlumineur. Elle ne facilite pas l’application du maquillage et ne matifie pas vraiment. J’ai peur qu’elle fasse briller la peau dès que le temps se réchauffera. Pour le reste, elle est hydratante, l’embout doseur par pression est très pratique et elle tient ses promesses quant à l’effet « bonne mine »!

 

 

DSC02678.JPG

 

 

Ces produits sont donc de qualité et vous pouvez les intégrer à votre routine maquillage les yeux fermés si vous avez un budget limité (oui, parce qu’avez un budget no limit, on restera sur du Laura Mercier, non?).

 

De plus, j’aime assez les packaging qui sont minimalistes à simples mais qui ne sont jamais (Ô grand jamais!) cheap.

 

 

Et vous mes peaux de pêche, vous avez testé les produits Kiko à part les vernis? Vous êtes conquises?

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaires sur “Et le teint, chez Kiko, ça donne quoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *