« Les trucs bio, ça me passionne pas ! »

 

 

Hello mes abeilles sucrées !

 

 

Le titre vous a fait sauter au plafond ? 

Il y a de quoi. Devinez qui est la charmante personne qui a prononcé ces mots ? Beh, moi (oui, honte et flagellation sur toute ma famille, je sais, je sais). Je suis une méchante, méchante, méchante fille. 

Je dois l’avouer, les produits bio ne m’ont jamais emballée. Pourquoi ?

Peur de faire une réaction allergique, packagings pas sexy, doutes sur l’efficacité… Bref, le bio, c’était franchement pas ma tasse de thé.

 

cosmetique_bio_04.jpeg

 

Et puis j’ai été invitée à un Beesday sur les cosmétiques bio’… Et j’ai commencé à réfléchir (un peu, et des fois).

 

Mais, dites-donc, un Bessday, c’est quoi ?

 

Capture-d-ecran-2012-11-23-a-16.36.45-copie-2.png

 

 

Capture-d-ecran-2012-11-23-a-16.36.27.png

 

Comme vous l’avez sûrement compris grâce à cette petite illustration mignonne tout plein, un Beesday, c’est une rencontre organisée autour d’une problématique écologique ou citoyenne et destinée à faire réfléchir des gens (blogueurs, lecteurs, représentants des marques).

Bon, moi, à la base, engagée comme je suis (c’est à dire pas des masses, quelle honte), j’y allais par curiosité, en me disant « alooors, à quoi ça ressemble un événement d’amoureux de la nature et des petits zoizooo ? ». Et bien je me suis fourrée le doigt dans l’oeil, les amies ! 

 

J‘ai beaucoup aimé une chose : Rien n’était militant ou catégorique, dans cette rencontre. Chacun y allait de son avis, de son petit conseil, de ses idéaux, mais sans jamais les imposer. Beaucoup d’intervenants (représentants de marques ou spécialités de la question écologique) semblaient vraiment bien maîtriser le sujet et vouloir nous convaincre de l’importance d’une consommation responsable. Et moi, j’ai été transportée dans un monde que je ne connaissais pas… Qu’il s’agisse des intervenants ou des blogueurs spécialisés, tout le monde a eu beaucoup de respect envers les quelques « impies », étrangers au monde du bio. A aucun moment je n’ai eu l’impression qu’on me faisait la morale, et ça, (comme je l’expliquais à la charmante blogueuse qui tient le blog  Eco-Créateur) c’est important. 

 

 

J‘ai retenu plusieurs choses, que j’estime importantes et que je voulais vraiment partager avec vous :

 

Il est assez facile d’en savoir plus sur la qualité d’un produit, en lisant son étiquette. A savoir : les premiers composants annoncés sont ceux qui prennent la plus grande place dans la composition globale du produit. De plus, certains produits sont pleins d’eau, dans le but de réduire les coûts (mais bénéfices zéro pour votre peau).

 

Il est important de s’attarder sur de petites marques, sur leur histoire, sur la façon dont elles essayent de s’en sortir, face aux géants de l’industrie des cosmétiques. Il est important de choisir un produit AUSSI parce qu’on aime la marque et ses valeurs, parce que son histoire nous touche et parce qu’on veut valoriser une initiative. Deux marques étaient présentes, ce jour là : So Bio Etic pour nous et 66°30, pour ces messieurs (qui, eux aussi, ont droit à une chouette marque à l’univers chic et bio !)

 

Ca n’est pas parce que le packaging est vert et qu’il y est écrit « bio », que ça l’est ! Attention à l’absence de labels ! Pour le moment, il n’y a pas de législation particulière et tout le monde peut se proclamer « bio », selon certaines conditions, très peu satisfaisantes. A vous de démêler le vrai du faux en allant vous renseigner à propos des différents labels que vous rencontrez sur vos produits (et, je vous jure que c’est riche d’informations sur les produits mais aussi sur les marques !).

 

label-cosmetique-bio.jpeg

 

 

Bref, jusque là, les produits bio, je ne m’y intéressais pas plus que ça… Mais je me dis que, rien qu’avec ces trois points en tête, ma mentalité va peut-être évoluer un peu (non, je ne vais pas devenir une fille qui ne jure que par le bio, je n’en ai malheureusement pas le courage et la patience). Mais, loin de vous encourager au radicalisme, je vous propose de réfléchir un peu autour des trois points que je viens d’aborder… 

 

Et puis, si on aime tant les cosmétiques, c’est aussi pour les univers variés qu’ils dégagent ! Pourquoi ne pas s’intéresser à celui du respect de la nature ?

 

 

Alors, mes abeilles sucrées, cet article un peu particulier, il vous a intéressées ? Des choses à dire ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaires sur “« Les trucs bio, ça me passionne pas ! »

  1. Flore dit :

    Moi aussi j’ai adoré cette soirée ! Ce qui est drôle c’est que l’univers de la cosmétique comme on se le disait, je ne le connais pas plus que ça, mais le bio si, le contraire de toi 🙂
    Bref, faudrait s’échanger des astuces 😉 Bel article en tout cas, j’espère que ça va donner envie à d’autres de s’y mettre peu à peu parce que c’est quand même plus sympa de se faire belle sans
    culpabiliser… Non? 🙂
    Je ferai mon article sur l’évènement mercredi qui sera peut-être un peu plus long donc plus ennuyant pour certaines je crois :p

  2. Stelda dit :

    Si tu cherches de bons produits bios, je peux te tuyauter : je commence à m’y retrouver un peu dans cette jungle ;-). Et crois-moi, il y a boire et à manger (et je ne suis pas un ayatollah,
    hein…).

  3. Didia dit :

    J’aime les produits bio mais je ne suit pas une bio à tout prix; par contre j’ai appris à faire un peu plus attention aux produits que j’utilise et j’essaye d’adopter des produits moins cracra.
    De plus en plus de petits artisans arrivent à sortir des produits naturels et gourmands. et il y a pas mal de marques plutot sympa mais qui passe assez inaperçu.
    Sinon c’est génial ce genre d’échange je trouve, ça permet de voir une autre vision des choses. un débat constructif, j’adore 😉

  4. LaStrasbourgeoise dit :

    Ah le bio… le bio… comment dire… j’y suis allergique ! Et dans tous les sens du terme ! Tous les jolis produits labelisés que j’ai achetés ont tous fini, le coeur déchiré, à la poubelle.
    Enorme poussé de boutons, gonflements… Une véritable catastrophe. Alors, je ne dis pas vive les silicones, mais dans mon cas, c’est trois pas en arrière lorsque je vois ce type de produits.

    1. all-and-co dit :

      Je comprends ce que tu veux dire… Moi aussi j’ai fait des réactions à pas mal de produits et à chaque fois c’était des bio’. Peut-être à cause d’huiles essentielles… Il faut vérifier la
      compo’ 😉

  5. Pipou dit :

    Jsuis un peu comme toi, les produits cosmétiques bio ça me tente pas des masses (ou en tout cas, pas trop la motive de m’y intéresser).
    J’ai ma ptite routine cosmétique et j’aime pas trop en changer… ^^’

    1. all-and-co dit :

      Ah moin, loin d’avoir une routine trop fixe, je suis un peu superficielle dans la forme : ce sont les packaging qui m’ont toujours « rebutée » ^^’

  6. Cléa Gast dit :

    Juste un chose à dire :
    « J’aime cet article ! »
    Merci pour ton ouverture d’esprit, tu es la première à dire que tu ne t’y intéresse pas vraiment, MAIS tu n’as pas détourné le regard qui semble évoluer par ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *