Le retour des salopettes…

Coucou mes petites biches,

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous un coup de coeur vestimentaire que je qualifierai de cyclique puisqu’il repointe le bout de son nez tous les cinq ans, je dirais. J’imagine que certaines d’entre vous ne vont pas être convaincues par la chose, mais je me lance ; il s’agit de la salopette.

Donc, comme je le disais, la dernière fois que cette folie s’est emparée de moi, c’était il y a cinq ans je crois. A l’époque, j’étais encore étudiante, je reniais toute notions élémentaires de style, je portais des Converses 365 jours sur 365 et je me rongeais les ongles, m’voyez ? La phase encore cinq ans plus tôt, elle n’était pas plus brillante : clous dans les oreilles, t-shirt Green Day, vernis noir en toute occasions et badges de groupes de rocks agrafés partout où il était possible d’agrafer quelque chose (donc, su la salopette, très probablement).

Aujourd’hui, à 23 ans. Je n’irais pas jusqu’à parler d’âge de raison modesque, car je m’autorise encore quelques écarts malheureux (slim galaxy, sweat ethnique avec cerfs et loups, chaussures à paillettes…) mais presque.

J’ai donc décidé, d’un côté, de vous faire une sélection pour un look, autour d’une salopette, d’abord adapté à ces jours où je n’entends toujours pas raison. N’allez pas croire, je suis tout de même fan, oui, oui. J’ASSUME MA FACE BLING BLING LES AMIS (il fallait que ça sorte).

C’est parti baby…

 

salopette-1.jpg

Mais rassurez-vous, Ô working-girls adorées, mères de famille en tout genre, ou jeunes filles (comme moi ?) réfrénées par leur cher-et-tendre qui n’a toujours pas saisi la part de beauté qui réside en chaque paillette (si tu passes par là, je ne t’en veux pas, on a tous droit à l’erreur)… pour vous, j’ai pensé à une tenue plus sobre, plus classe, que j’aime d’ailleurs tout autant !

 

salopette2.jpg

 

Alors, bien sûr, les salopettes, il y en a de tous les genres, et il faut trouver la bonne. Je privilégie toujours les talons avec ce genre de vêtements, qui permettent de ne pas tasser la silhouette. Et plus ils sont hauts, les talons, mieux c’est. Dans l’idéal, j’aime replier l’ourlet jusqu’à la cheville, pour féminiser le tout. Avec une salopette, n’hésitez pas à choisir des détails vraiment très féminins, à vous vernir les ongles et à porter un beau rouge à lèvre, un headband…

 

 

L’ensemble des articles sélectionnés provient d’ASOS sauf les escarpins de la sélection n°2, qui font partie de la dernière collection André !

 

 

 

Et vous, mes biches, la salopette, vous la pratiquez ou vous l’avez laissée au placards, la douzaine d’années passée ?

 

 

 

Et sinon, je me suis inscrite aux Golden Blog Awards, une année de plus. Si vous aimez mon blog, sachez que vous pouvez le soutenir en votant chaque jour !

logo(2)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *