Ladurée, Sephora, une bien jolie déception…


Bonjour mes petits macarons à la rose, 

 

 

Je n’avais pas prévu d’écrire un article ce soir. Mais voilà, ce midi, je me suis souvenue que je ne travaillais pas loin du tout du Sephora d’Haussman, l’un des trois seuls distributeurs de la collection capsule par Ladurée.

 

Cette collaboration, on en entend parler depuis deux bons mois et on l’attend plus ou moins. Pour ma part, je ne suis pas une fanatique des macarons mais plutôt de l’ambiance générale, des jolis camées, ou de gravures de petits lapins et autres bouledogues français. Bref, je suis assez séduite par cet univers si parisien, luxueux, gourmand, si délicat et plein de finesse. Voilà ce que j’attendais de cette collection : un luxe délicat, de la finesse et de la gourmandise.

 

Lorsque j’ai vu les visuels, je suis restée sceptique. Les designs sont fidèles à la marque et plutôt jolis, mais les matières m’inquiètent un peu, sur les photos du dossier de presse.

 

Et là, c’est le drame.

 

ladure-e-sephora.jpg

 

Qu’à cela ne tienne, je me rends en magasin. Nous étions deux, et avons eu toutes deux la même réaction : «tout ça pour ça ?!». Les prix sont assez élevés : 37 euros le poudrier vide, 15 euros la recharge, 41 euros le blush (ah, non, pardon, la base blush, il va donc vous falloir le blush, cela va de soi), 39 euros le gros poudrier (encore vide) et 81 euros (Oh My God) le sachet de poudre en pétales. Alors, pour pallier toute critique sur ma propre critique, oui effectivement, il m’est souvent arrivé d’acheter des choses chères (quoi que 120 euros pour mettre du rose sur mes joues, je ne suis pas encore allée jusque là) mais j’achetais quelque chose de précieux, du moins, j’en avais l’impression.

 

 

En l’occurrence, ces produits, une fois sous mes yeux, ne faisaient même plus l’illusion. Mon regard était très désagréablement attiré par ce plastique bas de gamme, les finitions un peu trop faciles. Verdict terrible : j’ai l’impression d’être chez Claire’s, dans le fond du magasin, au niveau du make-up pour princesses en puissances, quatre ans et demi de moyenne d’âge. Ô cruelle déception. Je commence à chercher des excuses à la collection  : «Oh mais les pinceaux sont jolis… non ?» et ma collègue fait une comparaison malheureuse. C’est foutu, je lâche l’affaire. Je ne craquerai pour rien de tout ça. Je suis déçue. Voilà.

 

 

Et vous, vous rejoignez la blogosphère « subjuguée » ou vous gardez aussi un macaron en travers de la gorge ?

 

 

Ne soyons pas déçues deux fois,

offrons plein de votes à All&co’

pour les Golden Blog Awards 😀

logo(2)

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaires sur “Ladurée, Sephora, une bien jolie déception…

  1. OMG… j’avais aussi vu les visuels, trouvé ça « mignon » mais je n’avais aucune idée des prix…
    Autant dire que là le blush pétale j’ai beau le trouver superbe en photo j’abandonne même l’idée de me le faire offrir à Noël… Je veux bien craquer pour du make up « de luxe » de temps en temps
    mais à ce prix là non Oo surtout que je ne pense pas que la composition justifie le prix, ni le plastique de l’emballage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *