Les pommes aux joues avec la palette How Bout Them Apples

Salut mes petites pommes d’amour,

Aujourd’hui c’est avec plaisir que je vous présente la très chouette palette de The Balm, How ‘Bout Them Apples…

Comme d’habitude, avant de craquer pour le produit et sa finalité, j’ai craqué pour son packaging. Effectivement, je savais déjà qu’elle finirait chez moi avant même de l’avoir testée, simplement aperçue sur internet.

Il y a quelques jours, je me promenais dans Paris après avoir dégusté un bon japonais avec ma meilleure amie près de Réaumur Sébastopol. Elle m’a proposé de découvrir un espace beauté très sympathique qui propose tout un tas de services (pas encore testés, mais cela ne saurait tarder…), Les Jardins de Nana. Là bas, je suis tombée sur des marques américaines quasiment introuvables en France sans commander sur internet comme Bath and Body Works (HIIIIIIIII, hum, pardon) et… The Balm, dont la FAMEUSE palette dont je vous parle aujourd’hui.

Les pommes aux joues avec la palette How Bout Them Apples

Vous me l’accordez, le packaging est trop mignon ? Et ce petit carlin, vous l’avez vu ce petit carlin ? #amour #câlin #coeur #BREF

La palette se présente donc dans se petit étuis qui s’ouvre comme un livre et qui est très pratique à transporter. Pour les retouches, elle est parfaite avec son grand miroir intégré. Pour moi, le blush est un indispensable même pour un maquillage très léger, même en retouches, et on dirait que The Balm est de cet avis.

Le concept : six jolies pommes de fards crèmes aux teintes magnifiques, accompagnées de leur cowboy sexy (pour la plupart, eheh), prêtes à sublimes vos joues et lèvres.

Les pommes aux joues avec la palette How Bout Them Apples

Les teintes sont tout simplement démentes et je suis vraiment étonnée de constater que chacune d’entre elle me plait et trouvera une utilité !

J’ai donc préparé une première série de swtachs en conservant l’intensité des pigments, tout d’abord…

Les pommes aux joues avec la palette How Bout Them Apples

(oui, une pieuvre s’est incrustée dans cette démo’…)

Donc, de gauche à droite :

CIDER

Un pèche très étonnant et pigmenté qui rend vraiment très bien en blush. Je n’aurais pas misé sur cette couleur pourtant mais c’est très joli surtout sur une peau qui bronze un peu doré plutôt que caramel. Par contre, je ne le porterai pas pour ma part sur les lèvres car il est bien trop clair et me donne un air un peu malade.

COBBLER

Ou autrement nommé Hommage à Matthew Mc Conaughey (dans Killer Joe, tout ça…).

C’est cette teinte qui m’a particulièrement attirée car, vous le savez, j’aime le rouge sur les lèvres, j’aime le rouge sur les joues. La couleur sur les lèvres est splendide, par contre, je vais émettre un petit bémol, la tenue sur ces dernières n’est pas géniale et lorsqu’il fait chaud, elle s’estompe très vite, laissant tout de même une légère pigmentation de manière uniforme. En blush, il sera parfait cet hiver lorsque ma peau aura retrouvé sa teinte « lavabo », et appliqué sur mes pommettes de façon très estompée.

PIE

Mon préféré ! Il s’agit d’un beau rose corail, juste SUBLIME un blush sur une peau un peu bronzée mais aussi sur une peau très blanche. J’en suis amoureuse. Sur le lèvres, il rehausse très joliment la couleur naturelle mais le problème de tenue reste le même (concernant la tenue, sur les pommettes, aucun problème, même s’il fait chaud !).

Les trois suivantes après les photos 😉

Les pommes aux joues avec la palette How Bout Them Apples

La teinte CRISP cache une jolie surprise…

Petit aparté pour préciser que les blushes crèmes ne collent pas et sont très pigmentés. Par contre, la couleur se travaille très facilement. La tenue quant à elle est parfaite ce qui fait de cette palette un formidable allié pour teint parfait !

Les pommes aux joues avec la palette How Bout Them Apples

(Ici les teintes plus estompée pour que vous puissiez vous faire une idée plus précise de ce que cela donnera en blush !)

CRISP

LA surprise de cette palette. Un blush corail orangé et magnifiquement irisé. Sur les lèvres ça fait mémé, clairement. Mais sur les joues PFIOUUU ! Quelle beauté ! Je m’imagine déjà après une journée à la plage, appliquant ma poudre soleil et la sublimant avec ce blush juste avant d’aller déguster des gambas en famille… (oui ? je m’égare ? pardon). Les peaux mates et noires l’apprécieront même en tant qu’highlighter !

CANDY 

Un rose pâle sans grandes surprises mais qui fait le job comme blush au quotidien, lorsque l’on souhaite jouer la candeur. Je n’ai pas été subjuguée mais il reste très joli ! Pour les lèvres, il est trop clair pour moi, je passe mon chemin.

CARAMEL

L’interrogation de la palette (pour le cowboy qui a oublié d’être beau gosse ?) car je ne me voyais absolument pas appliquer cette teinte sur mes joues. Pour le coup, c’est caramel, voir chocolat au lait (mioum). Par contre, sur les lèvres, lorsque l’on souhaite opter pour une couleur plus soutenue, c’est le bon plan ! Il est très joli, bien pigmenté et en même temps léger. Et puis, c’est tendance, je crois (blogueuse en carton).

Alors, vous allez croquer dans la pomme ? 

0 commentaires sur “Les pommes aux joues avec la palette How Bout Them Apples

  1. Bien que moi aussi j’ai un faible pour Cobbler (la faute à Matthew Mc Conaughey aussi! 🙂 ), Pie est aussi mon préféré. En tout cas, ton petit test m’a convaincue pour aller en acheter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *