Ma visite des Studios Harry Potter par Warner Bros

Hello vous,

Vous n’avez pas pu passer à côté… j’ai visité les Warner Bros Tour London dédié Harry Potter, enfin.

Je ne vous le cache pas, j’en rêvais depuis son ouverture sans forcément en avoir eu l’occasion jusque là. Alors quand l’agence qui représente la Warner m’a contactée pour partir deux jours découvrir en avant première les nouveaux décors dévoilés, Gringotts, mon sang n’a fait qu’un tour. Un petit tour de baguette, un « Failamalle ! » proclamé avec assurance, et les valises étaient faites (bon, après, il a fallu patienter trois semaines sans trop trépigner, et pour ça, JK Rowling n’a pas prévu de formule).

Je voulais au début vous faire un article très long, très détaillé, mais je crois au final que des images valent plus que des mots. Je veux aussi vous laisser le plaisir de découvrir l’ensemble des petits détails, des anecdotes, le jour où vous irez, si vous en avez la chance. Une chose est certaine : la visite guidée est un indispensable. Nous avons visité les studios plusieurs fois de suite seuls en roue libre, et une autre fois avec un guide (attention, il n’y a pas de guide francophone) et nous en avons appris tellement avec notre guide que je le recommande à tout le monde depuis. Les petits détails magiques peuvent vite nous échapper. J’ai par exemple adoré comprendre que la couleur du costume de Voldemort se ternit d’épisode en épisode, pour illustrer son pouvoir et sa force qui déclinent. J’ai été émerveillée de découvrir les petits bouts de silicone qui servaient à former la fameuse cicatrice su le front de Daniel Radcliffe. J’étais bien contente de comprendre comment le nez de Voldemort disparaissait du visage de Ralph Fiennes (de fines petites gommettes noires et bleues placées tout autour de son nez, religieusement conservées par la prod’ depuis, dans les Studios). J’ai été hyper surprise d’apprendre que les milliers de cristaux qui constituent les lustres de l’entrée de Gringotts sont en fait en plastique, afin de ne pas réfléchir la lumière face aux caméras. Ces détails là, sans guide, je serais complètement passée à côté.

Je ne suis par exemple pas très sensible aux maquettes. Celle du grand château de Poudlard est incroyable mais m’a un peu laissée de glace les trois premières fois où je suis passée devant. Jusqu’à ce que l’on m’explique que plus qu’une simple reproduction, c’est un élément du tournage à part entière, qui a servi pour créer les images du film et qui a été intégré par montages. Quand on comprend le mécanisme, tout à coup, on la trouve fantastique et merveilleuse.

Et saviez-vous que, plutôt que de créer les Patronus de toutes pièces par images de synthèses, ce qui aurai été moins beau, moins réalise, moins… magique, la production a placé des plastrons de LED sur de grands chiens de chasse anglais, pour les laisser évoluer et ensuite retravailler les silhouettes de lumière par ordinateur. Il y a eu, tout au long des tournages, une vraie volonté de partir d’une base réelle pour la retravailler ensuite par ordinateur ou en synthèse. Je vous laisse imaginer les heures et les heures à travailler sur chaque accessoire, chaque créature. Incroyable. En découvrant les maquettes, les masques, les éléments de décors réels, j’ai réalisé qu’il y avait en fait eu peu de place à l’image de synthèse et c’est surement ce qui a aussi participé énormément au charme de la saga.

Des détails comme ça, vous en avez des centaines à découvrir en vous rendant sur les Studios !

Je n’ai sélectionné qu’une trentaine de mes photos préférées, et j’ai ensuite essayé de vous en montrer le plus possible en vidéo (soyez indulgents sur ce point, je m’initie lentement mais sûrement à l’exercice…). J’espère que cela vous donnera une idée de l’ambiance globale que j’ai absolument adoré. J’ai vraiment vécu un rêve magique pendant deux jours et j’espère le retranscrire via ces contenus.

Malheureusement, je ne vous montre pas tout car ma vidéo aurait fait une demie heure.

Je suis cependant très heureuse de vous faire découvrir le décor de Gringotts, sublime décor, que j’ai pu apprécier vide de visiteurs, en avant première, sans barrières pour protéger les petits détails… comme si j’y étais. Vous pourrez découvrir cela en seconde partie de ma vidéo.

Je vous laisse maintenant avec quelques images, qui je l’espère, apporteront un peu de magie dans votre journée.

Certains décors sont vraiment immersifs et complets. On pourrait y rejouer les scènes. J’avais les larmes aux yeux en découvrant par exemple le Chemin de Traverse. Combien de fois ai-je rêvé, moi aussi, d’y faire un jour mes emplettes. Toutes les boutiques emblématiques y étaient et j’y ai même découvert le tatoueur des runes de Bellatrix Lestrange (véritable tatoo-shop reconstitué et qui n’apparait finalement pas dans les scènes montées (vous pouvez voir cet aspect dans mes stories épinglées à ce sujet, sur mon compte Instagram). Ce décor a été de loin mon préféré et le plus magique à mes yeux, suivi de près par la Forêt Interdite, complètement dingue. Et bien entendu, les décors liés à Gringotts sont absolument incroyables. La chambre forte de Bellatrix (encore elle) renferme bien des détails. D’ailleurs, si certains d’entre vous sont en mesure de me dire pourquoi elle possède des armures médiévales de Mangemorts alors que ce sombre mouvement est apparu fin du XXe siècle (les Chevaliers de Walpurgis), dans les livres, fondé par Lord Voldemort, ça m’intéresse. Oui, le sens historique des détails, toujours 🤓.

Ah et… j’ai aussi gouté la Bièraubeurre. Et bien j’ai décidé que les Studios s’étaient forcément trompés dans la recette. Je m’attendais à une boisson réconfortante et j’ai été surprise par le côté soda super sucré. C’est pas si mauvais, ok, mais c’est pas de la Bièraubeurre (oui, je suis reloue).

(oui, je vous aurais bien mis les musiques originales des films, mais… question de droits, tout ça…)

Merci encore MILLE FOIS à Marie de l’agence Le Public System et aux Studios Warner Bros pour cette expérience magique ✨⚡️

Et vous, avez-vous déjà visité les Studios ? 

Un commentaire sur “Ma visite des Studios Harry Potter par Warner Bros

  1. Super article ! Merci pour les petites anecdotes je trouve ça hyper intéressant !
    Je dois avouer ne pas être une potterhead, bien que j’adore tout ce qui se vend autour et même si le studio a Londres me fait de l’oeil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *