Drive or not Drive?

261605xcitefun-drive-movie-poster-3.jpg

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, j’ai une grande nouvelle (ou pas).

J’ai vu Drive.

Je vous vois, vous, mauvais élèves au fond de la classe: « C’est quoi Drive? Un énieme Fast And Furious? Un navet des 80’s? ». Et non les amis! Drive, c’est LE film à l’affiche dont tout le monde parle en ce moment. Il a été cinq fois nommé et une fois primé au festival de Cannes, donc, forcément, ça attire l’attention.

Je dois vous avouer que, moi, les films de voiture, ça me branche pas des masses. Donc, drive, je ne me suis pas précipitée dessus. Et puis au fur et à mesure des très bonnes critiques que j’ai pu voir et des déclarations d’amour enflammées pour ce film balancées sur Twitter et Facebook, je me suis décidée. J’ai vu Drive.

Et c’est là, mes petits loups, qu’on a un problème: Je ne sais pas quoi en penser. (Moi qui ne peut pas m’empêcher d’avoir un avis sur toute chose: le temps qu’il fait, les meubles Ikea, les publicités sur TF1…) Et bien oui, je reste pantoise. Faisons simple donc. Je vous donne deux bonnes raisons d’aller le voir et deux bonnes raisons de ne pas y aller.

Vous vous débrouillerez avec ça, okay?

Pourquoi aller voir Drive?

– (Attention, ça va être HYPER profond comme avis cinématographique.) Le rôle principal est tenu par Ryan Gosling. Donc si vous n’êtes pas complêtement hermétiques aux mâles, vous allez kiffer la life. Il a l’air perdu, et nous, on a qu’une envie, c’est de l’aider à retrouver son chemin. Pauvre petit mec (sexy).Le casting et le jeux des acteurs qui en découle sont justes formidables. Mention spéciale pour la très mignonne et talentueuse Carey Mulligan et le formidable Bryan Cranston (Mais si, Malcolm, Breaking Bad. Ah beh oui).

-Les surprises du film. Sans trop vous en dire (parce que le spoil, c’est mal), on est surpris à plusieurs reprises au cours du film. Première bonne surprise dès le générique avec des choix musicaux déroutants qui donnent incontestablement une identitée très intéressante au film dès le début. Le premier morceau, que vous pouvez écouter ICI, m’a complêtement conquise. On ne s’attend pas du tout à ça. Le scénario n’est pas mal ficelé. Et l’idée qu’on se fait de certains personnages n’est pas forcément la bonne. Flûte, j’en dis trop.

Et moi? Pourquoi je n’irai pas voir Drive?

– Parce que, sans rire, malgrès l’ambiance formidable du film, il ne se passe rien. Le film est prenant, certes. Mais il ne se passe rien. Ou plutôt, il se passe des choses, mais c’est insipide. A la fin du film, je me suis fait la réflexion suivante: « le film débute avec une situation donnée et se termine avec la même situation ». Certes, un film ne doit pas forcément changer la face du monde pour être bon, loin de là. Mais pour le coup, j’étais déçue.

– Si vous aimez les beaux et longs dialogues, la prose des déclarations et les explications houleuses, fuyez, oubliez ce film. Les échanges entre les personnages sont à base de non-dits, de regards furtifs, posés, et de sourires gênés. Pour ma part, ça va cinq minutes mais quand ça vire « film d’auteur », on me perd (Fan de Men in Black, Star Wars et Armagedon, on fait ce qu’on peut).

Je vous avais prévenu. Je ne vous aide en rien dans votre choix.

Alors vous allez aller voir ce film et revenir ici pour me dire que je raconte n’importe quoi et que c’est un chef d’oeuvre. Moi, je reste là et je vous attend. Zou!

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaires sur “Drive or not Drive?

    1. all-and-co dit :

      Mais siii, les filles, allez le voir, et dites moi, après, ce que vous en avez pensé. C’est un film qui gagne à être vu, ne serait-ce que pour se faire une opinion 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *