La pomme est tombée bien loin de l’arbre…

 

 

 

applemechant.jpg

 

 

 

 

 

 

Bonjour charmants petits (et grands) geeks!

 

 

 

 

Aujourd’hui, je vais vous conter une histoire qui s’est passée la semaine dernière. J’ai eu quelques problèmes technologiques, disons. Malheureusement, la technologie n’est pas la seule à m’avoir contrariée… Je vous raconte, et, après avoir pesté contre une orange, il y a quelques temps, j’en viens à pester contre une pomme.

 

 

 

 

 

Chapitre 1: Le drame 

 

logo-apple.jpg

 

 

 

Tranquillement installée à mon bureau, j’avais la motivation qui va bien pour une bonne journée de travail (avec ce temps là, j’vous dis pas la dose de vitamine C que j’ai du prendre pour y arriver). Mais, mon ordinateur (un Mac Book Pro, pour être précise, ça a son intérêt pour la suite de l’histoire, mais bon, c’est un ordinateur, quoi) avait oublié de prendre son petit déjeuner et boudait déjà niveau batterie. N’écoutant que ma générosité et, pleine d’empathie, je décide de le brancher. Et là, mes petits colibris des champs, c’est le drame: le chargeur de mon mac a rendu l’âme. Il n’y a plus rien à faire pour lui (paix à son âme, repose en paix… blablabla). Après de multiples tentatives et tests avec le matériel de mes collègues (ouaip, au boulot, c’est un peu un pommier), rien à faire, le verdict tombe, c’est bien mon chargeur qui a rendu son dernier souffle.


 

Armée de courage, (le courage de la carte bleue, vous savez?) je me suis rendue sur le site d’Apple pour voir ce qu’il était possible de faire. Ordinateur sous garantie pendant un an mais chargeur sous garantie pendant trois mois (sorry, you loose). Là, je commence un peu à m’échauffer, parce que, ce matériel, je l’ai quand même payé près de 2000 euros et, avec un tel coût, on s’attend au moins à pouvoir lui faire confiance. Eh beh non! Le chargeur me lâche au bout de huit mois! Et je dois raquer (payer, m’acquitter, tout ça) 79 euros pour pouvoir continuer à utiliser mon mac! (Tu notera, lecteur, l’accumulation de points d’exclamation. Prend ça comme un indicateur de colère qui monte, qui monte, qui monte…)

 


 

 

Chapitre 2: La désillusion


logo-apple

 

 

 

 

Bref, je suis pas d’accord, ça m’embête quelque peu, je vais à l’Apple Store d’Opéra (à Paris, désolée provinciale chérie, sache que toi et ton soleil, je vous aime). Je leur explique qu’il m’est arrivé un grand malheur, que mon chargeur est tombé en panne et je leur demande quelles sont mes options.


 

Première réponse: «Mademoiselle, un produit Apple ne tombe pas en panne, on le met en panne!» (regard outré qui va avec de la part du vendeur et tout, et tout.)


 

Alooors, comment te dire, lecteur, que cette réponse m’a, à la fois, donné envie de brûler l’Apple Store et, en même temps, donné envie de me mettre à rire aux larmes. J’ai gardé mon calme j’ai juste gentiment expliqué que je ne suis pas une «Pro Apple» (Vous savez, cette secte bizarre qui pense qu’elle a rejoint une élite en claquant toute sa tune dans un appareil avec une pomme dessus? Mais si… vous voyez), que je suis une cliente, une consommatrice, et que, par conséquent, ils pourraient avoir un comportement plus «commercial» disons, à mon égard.

 

 

 

 

Là, le bonhomme me sort:

 


 1) Que je peux attendre une semaine d’avoir un rendez-vous avec le SAV qui effectuera une réparation pour 49 euros.

 

 

 2) Que je peux racheter un chargeur à 79 euros, si je suis pressée.

 

 

( 3) «On vous l’offre parce que vous l’avez payé un rein, il y a quelques mois, et qu’il ne marche pas, pardonnez-nous pour ce désagrément, nous espérons que vous garderez votre confiance en nos produits…» Non? Ah non.)

 

 

 

 

 

Chapitre 3: La colère

 

logo-apple


 

 

 

N’ayant pas le choix et ne pouvant pas franchement me permettre de perdre une semaine de boulot pour «économiser» trente euros, je lâche l’affaire, dépitée et j’investi. (Bon, il s’avère que j’ai un patron sympa qui a investi à ma place, mais ça, c’est une autre histoire) On me dit que je peux payer par chèque, si ça m’arrange… (comment te dire que ce qui m’aurait arrangé, ça aurait été de ne PAS payer?)


 

J’ai tout de même envoyé un mail (en anglais, la classe ou pas?) au QG d’Apple pour leur faire part de mon mécontentement. La réponse est arrivée très rapidement. Ils sont désolés que je sois déçue et me proposent d’appeler un numéro de téléphone en particulier car ils ne peuvent rien pour moi.


 

J’appelle: 

 

«Mademoiselle, le mieux à faire serait de vous rendre dans un Apple Store.» (Ô rage, Ô désespoir…)

 

 

 

Donc, si on fait un point rapide:

 

  • SAV Apple? zéro, inexistant, kaput. Moi? Déçue et un peu remontée.

 

  • Élitisme de la communauté Apple? Toujours bien présent. Toujours aussi exaspérant.

 

  • Les promesses d’Apple? «m’accompagner au mieux», «me satisfaire», «la fiabilité des produits» : Du vent!

 

 

 

 

 

Au final, et pour reprendre leur pub, si vous n’avez plus de chargeur mac, beh… vous n’avez plus de chargeur mac. Et vous vous démerdez.

 

 

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaires sur “La pomme est tombée bien loin de l’arbre…

  1. Je signe la pétition avec toi : j’ai longtemps été fan d’Apple mais depuis la sortie de l’I-pad, c’est devenu un espèce de vampire qui verrouille tout, une pieuvre ultra capitaliste et qui prend
    ses clients pour des truffes. On dirait qu’on devrait les remercier de payer 5 fois plus cher un produit qui ne tient plus ses promesses…
    Exactement tout ce que Steve Jobs reprochait au système Windows au début. Je ris (jaune).

    1. Très bonne analyse Stelda, je suis entièrement d’accord avec toi! Moi aussi, je ris jaune… crois moi.
      (ça faisait longtemps que je ne m’étais pas fachée tout rouge sur le blog ^^) 

  2. J’aime bien la façon dont tu rédiges ton article, et t’as de l’imagination pour nous trouver tous ces petits noms ^^
    C’est abusé de la part d’Apple, c’est vraiment bizarre qu’un chargeur tombe en panne aussi vite…

    1. Effectivement, je pense que c’est une situation exceptionnel. Mais… à situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle (qu’ils n’ont pas su prendre).
      Merci à toi Illyria :3 

  3. T’aurais du balancer une pêche dans la poire du vendeur de pommes, sérieux. Elitisme, mon cul. Claquer volontairement un rein pour être hype, j’appelle pas ça être une élite, j’appelle ça être un
    mouton !

    -je traite pas de moutons les gens qui en ont besoin à des fins spécifiques, type boulot, mais ceux qui utilisent leur mac comme un pc, pour aller sur facebook et hotmail, ce genre là.-

    1. Il est vrai que BEAUCOUP de personnes achètent un mac parce que c’est “joli” ou “classe”. Pour le coup, oui ça fait un peu pigeon. Et, même moi, qui l’ait acheté pour des raisons pro’, je me sens
      pigeonne, parfois, d’avoir cédé à ça.

  4. Jsuiiiiis choquée!!! Bon pour être tout à fait honnête, je boycotte un peu la marque parce que justement je trouve que ça fait un peu secte qui se la pète autour d’un matos qu’est moyen ou qui n’a
    rien de rare mais je pensais qu’entre membres de la secte, yavait un certain respect du client quand même…
    Tiens tu savais que si tu étais fumeuse/eur, t’avais pas droit à la SAV ? (ouais parce que la fumée de la clope pourrait atteindre les gentils technos d’Apple et leur pourrir les poumons s’ils
    bossent sur ton matériel…) LOL
    Enfin bref, encore pour moi une excellente raison de boycotter la marque mouarf !
    Je comprends ta douleur en tout cas, fighting ! ^^

    1. Ce que tu raconte là est tout bonement hallucinant XD Ils vont loin quand même, mais pas là où il faut quoi ^^’
      Je rejoins ton avis sur “la secte”. J’estime ne pas en faire partie. Genre, la phrase que je deteste quand je sors mon ordinateur “ah ouais? T’es mac toi?” J’ai envie de leur répondre “Et toi?
      T’es Pepito et Kleenex?” Pfff. C’est du grand n’importe quoi tout ça. 

  5. Bizarre Bizarre,
    Moi j’ai mon premier chargeur qui m’a laché au bout de 2 ans, j’ai du le repayer complet, et après mon second qui m’a laché au bout de 7 mois (oui comme quoi), et le SAV avec la facture de la
    batterie qui m’ont pas fait payer la réparation parce garantie pièce et main d’oeuvre 1 an (normalement c’est valable), en attendant j’ai passé 3 jours dans ordi parce que plus de batterie et cours
    tout le vendredi aprem quoi…

    Donc je crois que tu t’es bien faite avoir ma grande… et que tu aurais du pousser ta tite gueulante :D.

    Par contre, je confirme le non accueil et la non politesse des mec dans les apple Store (je suis à Toulouse et y en a 1), je crois que c’est général…

    1. “Donc je crois que tu t’es bien faite avoir ma grande… et que tu aurais du pousser ta tite gueulante :D” Bah… non. Toi
      aussi tu as du repayer entièrement le premier. Tu n’a pas payé le deuxième et c’est normal puisqu’il est garanti un an 🙂 (ce qui n’est pas le cas de celui que tu achète avec l’ordinateur). Et…
      crois moi, j’ai poussé ma gueulante au magasin, au téléphone, par mail, par courrier. L’article sur le blog, c’était un peu la finalité ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *