Ces indispensables dont on ne parle pas assez…

 

NIVEA.jpg

Coucou mes petites coccinelles,

Aujourd’hui, j’ai envie de m’amuser un peu et de parler avec vous de ces produits que l’on utilise au quotidien mais dont on ne parle pas trop. Ces produits de la «honte»… J’ai envie de leur consacrer un hymne à la joie, parce qu’ils nous permettent de passer à côté de petits désagréments de la vie, de nos petits défauts et de ces «choses naturelle» dont on se passerait bien, tout de même (oui, mère nature n’a pas assuré sur toute la ligne !).

Le dentifrice : Ce petit miracle du monde moderne ! Associé à sa copine la brosse à dent, il nous évite l’haleine de la honte. Meilleur copain du matin et du soir (midi aussi ? nooon, arrêtez de mentir). Pour ma part, je boycotte les dentifrices pour adulte et je rend la chose glamour en choisissant un dentifrice Mon Petit Poney à paillettes roses, histoire de faire les choses bien (c’est d’un bon goût certain, dans ma salle de bain et ça a le mérite de ne pas faire la bouche bleue).

Le déodorant : Ô, les sacro-saints déodorants ! Si je me rends compte, une fois dans le métro que j’ai oublié d’en mettre, je suis capable de faire demi-tour et d’arriver en retard au travail. Très franchement, même si nous les filles, ne transpirons pas beaucoup, je trouve qu’il est vite difficile de s’en passer (Ne serait-ce que pour se sentir à l’aise dans votre petite robe serrée, en viscose, couleur pastel… Je ne vous fais pas de dessin). Pour ma part, j’en ai toujours un chez moi et un dans mon sac. Mes petits chouchoux sont des Nivea, parce que j’ai toujours utilisé cette marque, qu’ils sont tout doux et qu’ils ne m’ont JAMAIS lâchée. Je me surprends toujours à prendre celui qui tient 48 heures alors qu’il ééévident que je ne vais pas passer 48 heures sans prendre une douche et en remettre. Mais que voulez-vous, c’est rassurant. Je sais que si je me fais enlever par les extraterrestres, le temps que Badley Cooper ou Will Smith viennent me sauver, il faudra bien 48 heures. C’est qu’il ne faudrait pas que je passe à côté de ma chance !

Le rasoir et la pince à épiler : Oh, c’est bon ! Tout va bien ! Vous avez des, poils : je le sais, ils le savent et vous le savez. Le tout est de les faire disparaître. Bon, d’accord, chacun ses convictions. Mais les arguments type « il faut laisser faire la nature, je ne vois pas pourquoi c’est gênant, à bas la dictature des hommes« 

Le papier toilettes : Ahah ! Non, c’était juste histoire de terminer sur une touche glamour.

Et vous, mes petites coccinelles, vous avez un allié secret ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaires sur “Ces indispensables dont on ne parle pas assez…

  1. Pipou dit :

    Mon « produit de la honte » est toujours dans mon sac moi…c’est des ptites lingettes pour matifier le nez (ouais en moins glam c’est pour pas avoir le nez graaaaas).
    Produit anti-glam par excellence, mais qui te sauve de l’effet Rudolf, surtout quand il commence à faire beau (et chaud) hé hé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *