Déco’, ces obsessions qui auront ma peau

Hello les copains,

Posons les bases : en matière de décoration, je suis insupportable. Tu laisses trainer ton manteau ou ton sac sur mes plaids savamment posés, t’es mort.

Je suis exigeante, très exigeante. Mais il s’agit d’une exigence bizarrement placée. Je me souviens, il y a quelques années, je faisais les magasins de déco’ et d’ameublement avec ma mère dans l’espoir de rendre mon premier appartement « swag à souhait », je crois que ma mère m’a entendu dire à plusieurs reprises un truc du genre « Ooouh c’est trop moche ça… J’adore, j’achète ». Depuis, j’ai arrêté d’acheter des licornes à paillettes pour mettre sur mon bureau et des dinosaures à cacher partout (OK, faux). Plutôt, j’essaye de faire en sorte que mon « chez-moi » ressemble à quelque chose et soit autrement plus accueillant que la grotte de Davy Jones ou que le Château de la Belle au Bois Dormant. Et ça, mes amis, c’est un effort de chaque instant.

Et puis, travail oblige, je suis tombée dans le chaudron du design et des objets de créateurs. Trois ans et autant de Salons Maison & Objet plus tard, j’ai des obsessions certaines. Mes invités constatent des apparitions étranges dans mon salon (« c’est design j’te dis, tu peux pas comprendre ») et moi… et bien moi je dépense un peu trop d’argent dans la déco’ et je trouve tout à fait concevable de manger des patates pendant six ans pour s’offrir une lampe de designer italien. Ou presque. Bref, j’aime le beau.

Je vous ai préparé une petite sélection de mes envies secrètes, déraisonnables, inassouvies mais complètement justifiées par leur potentiel « de toute beauté ». Go !

Déco', ces obsessions qui auront ma peau

  • La lampe Ikea PS2014

Le premier achat que j’ai fait pour mon appartement actuel (après ma tenture pieuvre). Une merveille. Une fois installée, j’ai passé deux bonnes heures à jouer avec, à la déployer et à la replier. Et maintenant, ils sortent la version argentée à l’intérieur. Je n’en puis plus. Bon, je ne vais pas en avoir deux, mais elle m’obsède quand même. Mon côté fan de Star Wars, vous croyez ?

49 euros, chez Ikea

  • Comtoise, par Alessi

J’ai rencontré cette étrange horloge pour la première fois sur le salon Maison & Objet de janvier. Au début, je l’ai trouvée vraiment très particulière et je m’en suis vite détournée. Puis je suis repassée devant. Ses petits détails m’intriguaient. Sa bizarrerie m’avait charmée. Et maintenant ? Et bien maintenant je la veux. Maintenant, je la trouve CANON. Voilà, bravo Alessi.

75 euros, chez Alessi

  • Pouf de sol Mini-Knotty

Aaah, le pouf de sol, l’indétronable de ma wish-list. On commence à entrer dans le vif du sujet, avec les désirs qui vous coûtent un rein. Je trouve cette création vraiment sympa et très décorative. Et comme j’aime recevoir, j’aime avoir des assises rigolotes tout autour de ma table basse. Aussi pratique que décoratif et encore plus joli en duo, avec son grand frère gris foncé. Vous aimez ?

225 euros, chez Kumeko

  • Canapé Bubble Roche Bobois

Le rêve absolu. Que ceux qui n’ont pas encore posé leur gracieux popotin dans une de ces merveilles trouvent une boutique Roche Bobois au plus vite pour aller en tester un. C’est juste génial ce confort. Et côté design, c’est enveloppant, c’est audacieux, c’est futuriste tout en s’imposant comme un grand classique. Un rêve signé Sacha LAKIC. Entre ça et la suspension, mon salon va avoir des airs d’USS Enterprise. Mais le temps de céder à mon envie n’est pas encore venu… Pour l’instant, je rêve, je rêve.

3991 euros, chez Roche Bobois

  • Décoration murale Ferm Living

Oui, j’ai une aussi une obsession pour ces petites choses toutes douces et tissées que l’on accroche aux murs. J’en ai déjà plusieurs chez moi, mais celle-ci est vraiment très jolie. Je la vois bien dans une chambre, au dessus d’un lit. Mais bon, il parait qu’il faudrait que je me calme avec les tissages, illustrations et fausses têtes d’animaux sur mes murs (ou pas).

119 euros, chez Fleux

  • Les Fausses Fourrures Maisons du Monde

Parce que la vraie fourrure, on va éviter, d’autant plus que Maisons du Monde propose vraiment de très belles immitations ! Fauteuils, poufs, sièges, chaises, tapis, plaids… Si je pouvais j’en mettrais partout mais je calme mes ardeurs de peur de me retrouver dans un mauvais remake des bronzés font du ski, eheh. Que ce soit avec une déco moderne, industrielle, scandi, façon maison de vacances ou encore très design, je trouve que ça colle. Et c’est doux (appréciation hautement technique, ouaip).

Sélection Maisons du Monde

Et vous, quelles sont vos obsessions déco’ du moment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *