En voiture ! Jolis souvenirs et galères…

Hello vous 🚘,

Cela fait un moment que je songe à reprendre une voiture. Après mes deux années à Paris, une fois revenue en banlieue, cela s’est avéré assez évident. J’ai toujours aimé conduire et j’aimerais vraiment retrouver ce plaisir au quotidien, même si, il faut être honnête, avoir une voiture n’est pas toujours synonyme de détente et de simplicité.

FullSizeRender

Moi, à un an à peine, au volant du 4×4 de mon père…

Quoi ? Des galères ? Oh oui !

Se tromper de carburant, se retrouver en pleine nuit sur une route de campagne avec les feux de route en panne (et des lunettes de soleil à la place de mes lunettes de vue, parce que je suis un peu un boulet), se retrouver en panne en plein milieu du périphérique après une collision… on a tous eu ce genre de soucis. J’avoue être toujours un peu désarmée quand cela arrive. Je ne m’y connais pas en mécanique, je panique assez vite quand quelque chose ne fonctionne pas et que je ne sais pas comment régler les choses.

Une fois, j’ai eu un coup de chaud (c’est le cas de le dire) : en pleine canicule, je me rendais à Rock-en-Seine, assez loin de chez moi. Je conduisais la voiture que j’ai la plus aimée, et pourtant pas la plus dingue, celle que mes parents avaient achetée en 1998 et que j’ai récupérée le jour où j’ai eu mon permis. C’était un vrai chariot, mais j’ai toujours vu mes parents la conduire et ça a été une consécration pour moi de me mettre en volant de cette voiture qui n’avait alors plus aucune valeur que celle des sentiments que l’on avait pour elle. Elle nous faisait des blagues de temps en temps, on devait bidouiller des fils pour la démarrer, elle cahotait un peu parfois c’est vrai. Mais je l’aimais. Jusqu’à ce qu’elle me mette un coup de pression assez mémorable, le jour de Rock-en-Seine justement. Il faisait vraiment très chaud et de la fumée a commencé à sortir de sous le capot. En pleine nuit, sur une nationale un peu isolée, j’avoue que je n’étais pas très rassurée à l’idée de m’arrêter, alors j’ai continué. Heureusement que je suis arrivée peu de temps après car c’est en fait le liquide de refroidissement qui était en défaut. J’aurais pu purement et simplement tuer le moteur.

Heureusement, cette petite voiture a eu de beaux jours devant elle après cet incident. Jusqu’à ce qu’on me la vole devant chez moi et qu’elle soit détruite dans une course poursuite entre les voleurs et la police (quand je vous dis que j’ai de la chance).

En me renseignant sur les modèles de voiture (oui, parce qu’après toutes ces péripéties je vais partir sur du neuf eheh), j’ai découvert le service OpelOnStar qui semble parfait pour les gens comme moi, qui aiment être accompagnés et pris en charge de A à Z en cas de galère : service d’assistance automatique en cas d’accident, assistance en cas de vol du véhicule, diagnostic du véhicule à distance, contrôle à distance du véhicule via le Smartphone, et hot-spot wifi pour ne jamais se retrouver coupé du monde en cas de souci. Je trouve cela très rassurant et sécurisant. Ce service a même reçu un Award de l’innovation !

Cela me tente bien… est-ce que certains d’entre vous ont ce type d’équipements dans leur véhicule ? Quelles sont vos expériences ?

Et d’ailleurs, des galères, vous devez en avoir de belles à me raconter, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *