Promenade dans la Forêt Enchantée de Nebias

J’ai passé, cet été, quelques jours dans ma famille, à côté de Perpignan. Cramer sur la place, la serviette collée à celle du voisin ? Très peu pour moi. J’ai suivi ma mère et ma tante, qui ont eu l’idée judicieuse d’aller se mettre au frais, en forêt, à l’occasion de quelques randonnées.

J’avais tout particulièrement envie de vous parler de la forêt de Nebias, de ses arbres extraordinaires et de son labyrinthe de pierres.

Le départ de la randonnée se fait dans le village de Nebias, où vous pourrez vous garer assez facilement. Je vous recommande d’arriver le matin avant 11h, car après, les gens arrivent pour pic-niquer et ça ne désemplie pas de l’après-midi. La forêt est bien plus agréable quand on s’y sent un peu seul et perdu…

En parlant de se perdre, ce n’est pas chose aisée, si l’on reste sur le sentier balisé qui est très clair (sauf après le labyrinthe, où cela devient un peu plus hasardeux mais où, finalement, “tous les chemins mènent à Rome” (autrement dit, au point de départ).

Prévoyez 1h30 pour faire la boucle si vous marchez sans vous arrêter (ce qui me semble assez dommage). Pour ma part, en prenant mon temps, en m’arrêtant pour contempler tout ce qu’il y avait à voir et prendre quelques photos, je dirais que cela a pris un peu moins de trois heures. Il vous faudra de bonnes baskets ou chaussures de marche. Il n’y a pas de franchissement ou d’escalade mais la promenade ne serait clairement pas aisée en tropeziennes. Il y a deux promenades : le sentier nature et le labyrinthe vert. J’ai suivi le deuxième.

La végétation y est vraiment incroyable. On y trouve aussi des “maisons de fées”, petits tas de cailloux laissées ici et là, des passages secrets, des grottes minuscules dans les rochets taillés par le temps et l’érosion… et le fameux labyrinthe (d’où l’on s’extrait très aisément, rien qu’en grimpant sur les pierres, mais qui est charmant).

Avez-vous une petite idée de ce que peut-être cette installation ? Lorsqu’on la tourne, elle fait un joli tintamarre. Certains disent qu’il s’agit d’une cloche qui permet d’appeler les fées, d’autres que c’est un point de sécurité, là pour éloigner les bêtes sauvages par le bruit, en pleine nuit, si l’on se perd.

La question est… quelle est votre version préférée ? ✨

Cette forêt de l’Aude, située sur le Plateau des Artigous a été travaillée par le temps et les éléments et offre un paysage très mystérieux, peuplé de rochers taillés par l’erosion. On peut y trouver de magnifiques fougères, du lichen en veux-tu en voilà, mais aussi des couleuvres de Montpellier, des vipères Aspic, des scinques, lézard ocellés, genettes, blaireaux, etc. La faune y est bien présente et apprécie les abris qu’elle y trouve.

On dit par ailleurs que cette forêt serait le refuge de fées… et à vrai dire, une fois sur place, protégés du soleil écrasant par la végétation dense, la fraicheur des pierres recouvertes de mousse, en voyant laisser fuiter les rayons du soleil dorés, on ne peine pas longtemps à y croire.

NB : si vous avez la phobie des araignées ou de leurs toiles, évitez l’endroit. Vraiment.

Je suis ensuite tombée le “Clot des Encantades”, que l’on pourrait traduire du Catalan comme “Place des enchantements”, “Clairière des incantations”…
J’ai ressenti beaucoup de choses intéressantes en ce lieu, comme s’il avait été propice aux réunions et à un déploiement d’énergies particulières. J’espère que certains d’entre-vous percevront cela à travers les photos.

Voici maintenant le fameux labyrinthe, qui couvre tout un plateau. C’est l’un des seuls lieux dégagés de la forêt, où l’on sent à nouveau les rayons et la chaleur du soleil. Il est très agréable de s’y assoir un moment, avant de repartir.

Après avoir trouvé le labyrinthe, il est question de dénicher quelques arbres atypiques et fameux, dont le Chêne Poulpe et le Sapin Harpe. Ouvrez bien l’oeil car ils sont hors sentier et sont signalés par des panneaux, invitations à faire de courts détours pour les découvrir.

Celui ci-dessous n’avait pas de nom et n’était pas signalé. Il n’en était pas moins extraordinaire…

Celui qui semble le plus magique, c’est bel et bien le Sapin Harpe !

Il s’agit en fait d’un sapin pectiné, arbre commun dans la région, qui se développe en forêts grace à ses facultés d’adaptation. On le trouve aussi bien à 1400 mètres d’altitude qu’à 400 mètres, en zone méditéranéenne. Durant sa jeunesse, il a eu un “petit accident de parcours” auquel il doit sa forme si particulière et la célébrité qui l’accompagne. Son histoire m’a tout particulièrement parlé. C’est l’histoire d’un arbre qui a refusé d’abandonner qui a fait preuve d’une capacité d’adaptation assez inhabituelle. Il est en effet tombé lors d’un tempête, il y a environs 30 ans. Une partie de son enracinement a été sectionnée lors de sa chute. Sa partie sommitale est restée légèrement surélevée sur un blog rocheux. Il a continué à s’alimenter dans le sol grace à la moitié de racines restées en place et s’est développé de manière étonnante afin d’aller chercher la lumière. Sa ramure et son feuillage sont partis vers le haut.

Il est temps alors de reprendre la marche, pour terminer la bouche du Labyrinthe Vert.

Puis, la balade se termine sur une vue dégagée sur les paysages extraordinaires de l’Aude…

Connaissiez-vous ce lieu apaisant, chargé de magie ?

J’espère que vous aurez l’occasion de le découvrir bientôt !

Un commentaire sur “Promenade dans la Forêt Enchantée de Nebias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *